L'Inalco nous a proposé, cette année encore, l’évènement qui rassemble et qui fait rencontrer presque toutes les cultures et civilisations du monde (soyons fous !) :

 

     l'inalculturelle

 

J'étais présente à l'édition précédente mais j'étais occupée à aider à l'organisation du workshop de danse. Cette année j'ai pu entièrement profiter en tant que pur touriste et je reviens vers vous aujourd'hui pour partagez cette après-midi.

L'inalculturelle 2017

Je suis arrivée qu'autour de 14h, avec une copine homonyme (big up à toi Carole !), donc je n'ai pas pu aller aux dégustations des cuisines du monde *pleure*. Après avoir fait un petit tour autour des différents stands et activités, nous nous sommes tout de suite dirigée vers le workshop de danse pour aller passer le bonjour aux copains. Comparé à l'année dernière, il y avait, il me semble, moins de danses proposées. Les visiteurs ont tout de même pu s'essayer à la Kpop, au bollywood, à la danse africaine, au hiphop, à la danse tahitienne, ...

Il y avait tellement de monde dans toutes les activités proposées que nous n'avons pu faire que l'initiation à la calligraphie arabe. Il y avait aussi l'initiation au quechua (langue parlé au Péru, en Équateur, au Chili, ...) qui nous tentant bien mais ... c'était toujours plein !

L'inalculturelle 2017
L'inalculturelle 2017L'inalculturelle 2017

Pour vous donnez un point de vue globale sur les stands et activités proposées, ils y avaient : initiation au russe, initiation à la calligraphie japonaise et coréenne, initiation à la cérémonie du thé, initiation à la musique bolivienne, karaoke, massage, atelier henné, quiz culturel, ...

L'inalculturelle 2017L'inalculturelle 2017

En plus de ces ateliers, nous pouvions assister à des spectacles tout au long de la journée. Nous avons assisté à un concert de Sanshin, avec l’association Dejima (association japonaise de la fac), à un spectacle de rap en créole et en anglo-coréen, à un cabaret d'improvisation de l'équipe Ludi (qui était incroyable ! J'ai ris comme une baleine !) et enfin une prestation de danse bollywood, tahitienne, hiphop, africaine, ...

L'inalculturelle 2017L'inalculturelle 2017
L'inalculturelle 2017L'inalculturelle 2017

Nouveauté de cette édition : les visiteurs, en participant aux activités, pouvaient récolter des tampons et remplir un "passeport". Lorsque celui ci était rempli, ils pouvait l'échanger contre des goodies de type totebogs, sweats, ... Je trouve que c'est une excellente idée et la plupart des gens ont bien joué le jeu.

J'étais très heureuse de présenter cet événement à Carole car elle a avoué avoir passé un bonne après midi. C'est dans des moments comme ça que j'adore ma fac. Pouvoir être en contact avec autant de civilisations étrangères est vraiment cool et enrichissant.

*fièreté*

*fièreté*

Je vous laisse ici pour aujourd'hui ! J'espère que vous avez aimé cet article et je vous dit : à bientôt !

Retour à l'accueil