Coucou ♥

 

PlasticZooms ou l’un des concerts les plus riches en expériences que j’ai vécu.
Cette soirée entre surement dans mon top 10 des meilleurs concerts (rencontres musicales) auquel j’ai pu assister. Entre pouvoir discuter avec les artistes et carrément les aider, j’ai eu l’impression de toucher du doigt mon dream job.

Samedi 18 mars dernier a eu lieu le concert de Mia Vita Violenta, Wallendberg et PlasticZooms. Les trois groupes se sont succédés pour environ trois heures de show.

Avant d’aller plus loin, petite présentation des groupes :

Mia Vita Violenta et Wallenberg sont deux groupes français, le premier de post-rock (big up à toi, monsieur dans le public que je connais pas, qui m’a fait apprendre le nom de ce genre musical que j’adore), le second de … rock oldschool ? (ouais je suis toujours nulle avec les genres musicaux *shame*), enfin PlasticZooms, un groupe d’indé-rock japonais venu tout droit de Tokyo.

Le concert ayant eu lieu au klub, toute petite salle à côté de Châtelet, j’avais donc extrêmement peur pour mes tympans. La dernière fois que j’avais fait un concert là-bas était pour la soirée avec Sana-sama, Satsuki et X Made Alcoholic Santaclaus et ce dernier groupe jouant du hardrock/metal-qui-fait-mal-aux-oreilles, j’ai clairement perdu des points d’audition. Comme la salle est petite, les sons de batteries détruise les oreilles. Ça fait part du jeu quelque part mais :

Conseil d’amie : pour n’importe le concert : prenez des boules quies ! Ce serait bête de choper des acouphènes à vie ~ Le bar du klub a été super sympa car il nous en offert (merci *cry*)

Anyway ! Back to the concert !

Les portes se sont ouvertes vers environ 19h20 et la première performance a commencé presque aussitôt.

J’ai passé les deux premières performances de la soirée à l’arrière de la salle, affalée dans un canapé , pour prendre des notes tranquilles et pour pouvoir profiter de la musique tranquille (la post rock, ça s’écoute affaler par terre, en méditant). Coïncidence assez marante, il y avait le batteur de session de PlasticZooms qui était assis juste à côté de moi. J’aurais bien aimé lui taper la discute pour demandé comment il allait mais mon level de japonais étant celui d’une vache espagnol, … voilà. De plus, il devait être crevé de la tournée (ça voyage, ça voyage) et j’imagine qu’il voulait avoir un peu de temps pour lui.

Le premier groupe a passé était Mia Vita Violenta et nous a offert un super set de 6 chansons pour pendant une trentaine de minute. Après une pause d’une vingtaine de minute, c’est Wallenberg qui sont montés sur scène pour environ 45 minutes de bon rock oldschool à la Indochine (?) (juste pour vous donnez un ordre d’idée hein).

Mia Vita Violenta ... vu de loin (sorry)

Mia Vita Violenta ... vu de loin (sorry)

Arrivé à la fin de la performance de Wallenberg, on a pu observé une augmentation notable du public pour PlasticZooms. Ils ne leur ont pas fallu longtemps pour chauffer le public. La première chanson a donné le ton de la performance avec un morceau bien énergique, le genre de morceau ou t’as juste envie de sauter partout (ce que j’ai fait mouahaha). Leur performance était vraiment super sympa. Le chanteur semblait être sous substance illicite mais je suppose qu’il était en train de profiter de l’instant. Il aimait être en « union » avec le public c’est à dire se mélanger dans le public pour chanter ou attraper la main des gens tel la Création d’Adam (vous chopez la référence?).

Fun Fact : il m’a spotted à un moment du concert et a voulu donc me serrer la main. Le voyant approcher de notre coté et regarder dans notre direction, j’ai tourné la tête vers un gars qui se tenait juste à côté de moi avec la main tendu (il voulait donc lui aussi « entrer en communion » avec Sho (nom du chanteur). Ce dernier c’est donc tourné vers ce gars là dans un premier temps avant d’attraper ma main. Et ouais ! Sempai has noticed me biatche ! Le seul petit détail qui m’as « gêné » est que le guitariste n’a pas enlevé un seul fois c’est lunettes de soleil … Oui, des lunettes de soleil. Je sais pas ce qu’il pouvait voir.

J’ai pas vraiment autre chose à rajouté sur la partie "musique" de cette soirée.
Le public pouvait acheter de la merchandising de PlasticZooms pour se les faire ensuite dédicacer par les artistes. (J’ai pleuré toute les larmes de mon coeur en voyant mon porte monnaie vide *sob*)

Maintenant vient la partie la plus enrichissante de la soirée. Au moment de sortir, j’ai pu discuter avec l’un des membres de Mia Vita Violenta. Ces derniers étant en train de débarrasser leurs affaires, j’en ai profité pour les intercepté pour leur dire que j’ai beaucoup bien aimé leurs performances.

Conseil d’amie 2 : si vous assistez à un concert de petit groupe : n’hésitez surtout pas à aller leur dire que vous aimez ce qu’ils font. Ca ne paie pas de mine mais ça fait toujours plaisir !

Une fois sortie dehors, après plusieurs mots échangés avec des amis , une selfie avec les membres de PlasticZooms et un calin de Sho (poutous sur toi ), voilà Aurélie, la boss de l’agence de production de la tournée, qui sort à son tour de la salle et qui annonce « On a besoin de bras ! ». Dix minutes plus tard, nous voilà une petite dizaine de personnes à accompagner le groupe jusqu’à leur voiture pour transporter leurs affaires (j’ai porté le clavier ! *joie*). On pouvait discuter tranquille avec les artistes et ces derniers étaient tout autant amusés de la situation que nous. Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à filmer la scène (à la fois on riait comme des baleine dans les rues de Paris, ça fait un bon souvenir!).

PlasticZooms + illustrations
PlasticZooms + illustrations

PlasticZooms + illustrations

J’ai appris plein de choses grâce aux nouvelles rencontres que j’ai fait durant cette soirée. Ces genres de concerts sont vraiment fantastiques. On peut être vraiment proches et discuter avec les artistes, on peut rencontrer de nouveaux gens très sympas, … Enfin bref c’est trop cool !!!
On s'y croisera peut-être une prochaine fois !

Des poutous !

Retour à l'accueil